Réfection des vitraux de l’église de Rochecorbon

Après quelques longs mois d’attente les travaux de réfection de vitraux de l’église Notre-Dame de Vosnes à Rochecorbon ont commencé. Hier mercredi 31 mai 2017 était organisée une réunion sur le site.

À la demande des paroissiens, la Mairie de Rochecorbon attentive à l’entretien de son patrimoine avait lancé un marché de diagnostic des vitraux de l’église qui a confirmé la nécessité de les remettre en état, leurs fixations risquant de céder.

Préalablement, un petit groupe de travail rochecorbonnais avait permis de retracer l’histoire et la description de ces vitraux. Il était composé de Georges Pérot, Jean Guillaume, Robert Pezzani et Claude Mettavant, tous présents à cette réunion en l’église.

D’autre part en 1944 une bombe alliée tombée dans la vallée de Rochecorbon avait soufflé 3 des vitraux. Une protection provisoire avait été mise en place, consolidée en 1955 dans une version « définitive » en petits carreaux clairs. L’objet de la réunion d’hier était notamment le choix des nouveaux vitraux destinés à les remplacer. La proposition était de substituer aux vitraux clairs une version en couleurs, constituée de petits losanges dont la teinte s’inspire des autres vitraux existants. Donc pas de vitraux à thème, pas de viraux modernes, mais une solution plus abordable offrant néanmoins une esthétique convenable.

Nous vous proposons ce reportage photographique.
À noter que sur la plupart des photographies les participants sont de dos : c’est que votre serviteur faisait partie du groupe et a donc fait les images telles qu’il les voyait !

20170531_103321
En attendant l’entreprise. De gauche à droite : Emmanuel Girard (architecte, collaborateur de Mme Ramat), Bernard Plat (maire de Rochecorbon), Martine Ramat (architecte), Georges Pérot (paroissien), Robert Pezzani (paroissien).
20170531_103937
De gauche à droite : le représentant de l’entreprise chargée des travaux (dont j’ai oublié le nom, qu’il me pardonne), Bernard Plat (maire de Rochecorbon), le père Dominique Roussel (prêtre de la paroisse), Martine Ramat (architecte), Emmanuel Girard (son collaborateur), Gilles Blieck (conservateur, Direction régionale des affaires culturelles). Ils observent le projet de vitrail destiné à remplacer  les 2 vitraux latéraux de l’abside. Un avis partagé : « les couleurs sont à revoir… ».
20170531_110533
Toujours de gauche à droite : Bernard Plat (maire de Rochecorbon), Georges Pérot (paroissien), Martine Ramat (architecte) et l’entreprise, regardant un morceau d’un ancien vitrail, à droite la partie abîmée déposée et à gauche le projet de restauration.
20170531_105354
Devant le vitrail sud, le 3e vitrail soufflé en 1944. De gauche à droite : Rachel Bedouet (Architecture et Patrimoine, représentante de l’Architecte des bâtiments de France), Bernard Plat (maire), accroupie pour regarder le vitrail en transparence Martine Ramat, devant le confessionnal le représentant de l’entreprise, Gilles Blieck (DRAC), le père Dominique Roussel et Jean Guillaume (paroissien).
20170531_104946
Toujours de gauche à droite : Jean Guillaume, Dominique Roussel, Bernard Plat, Martine Ramat, Gilles Blieck.

20170531_095046

20170531_095112
On voit ici une partie de vitrail qui a été déposée pour être restaurée en atelier.

Ce qui a déjà été fait :

  • l’intérieur des vitraux a été nettoyé,
  • les vitraux les plus en péril ont été consolidés,
  • certaines parties très abimées ont été déposée et seront soient restaurées soit remplacées.

Ce qui va se faire:

  • le nettoyage extérieur sera fait lors du remplacement des grillages de protection, ces grillages en fer eux-mêmes dégradés seront remplacés par des modèles en cuivre,
  • tous les vitraux vont être renforcés, les barres de soutien (les barlotières) seront doublées,
  • certains entourages en pierre vont être refaits (notamment pour le vitrail sud).

Quant aux nouveaux vitraux, le projet établi entre l’architecte et l’entreprise est à retravailler. Il est normal qu’un tel projet ne soit pas accepté du premier coup, tant le choix des couleurs, des dispositions, de la transparence justifient plusieurs tests en situation.

Claude Mettavant


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s